Des créations de mon père

 

Des créations de mon père
Présentées par Rachelle Schnobb Rozon

Témoins de ma vie, ces objets m’accompagnent depuis toujours et nous ont vu grandir, mon frère Pierre, ma sœur Monique et moi.

L’horloge grand-mère a compté toutes les heures de mon existence. Elle est passée du salon de mes parents à ma chambre où elle veille depuis longtemps sur mes jours et mes nuits.

Le petit piano, qui date des années 40, trônait sur une étagère du curio qui nous venait de ma grand-mère maternelle. Il est doté d’un mécanisme de boîte à musique qui reproduit l’air de Mon beau sapin. Je le manipule avec le même soin que lorsque j’étais fillette et que je devais demander la permission avant de mettre le mouvement en marche. Il n’a rien perdu de sa magie et me ravit encore tout autant.

Quant au soufflet, il est entré plus tard dans mon quotidien. Mon père me l’a offert à l’achat de notre première maison. Il est marqué au dos d’un « R » décoratif pyrogravé.

Bien qu’artisanales, ces pièces ont pour moi une grande valeur sentimentale. Je revois mon père, dans son atelier de fortune du grenier, d’abord, puis au sous-sol par la suite, où il passait de longs moments à dessiner, à sculpter, troquant son costume de fonctionnaire pour la salopette de l’artiste qu’il aurait voulu être.

Ces objets sont chargés d’amour et témoignent d’efforts soutenus, de dépassement de soi, de rêves effleurés. Tout autodidacte qu’il fut, papa a su traduire, en les créant, l’essence profonde de son être.

Voilà pourquoi ils me sont si chers.

Rachelle, le 20 avril 2019                                                                                                                        

Pour voir l’ensemble des objets déjà soumis, rendez vous à l’Album des objets qui vivent avec nous

• Si vous désirez faire part d’un commentaire à la personne qui a présenté un texte et un objet précis dans le cadre du thème  Des objets qui vivent avec nous, faites-nous-le parvenir par courriel à  corpocabane@gmail.com 

La Corpo se chargera d’en faire part à la personne concernée.

• Vous pouvez utiliser la même adresse pour faire part de vos commentaires sur les activités de la Corpo ou soumettre une suggestion.