Message du 12 janvier 2020

 1. Le judaïsme, le christianisme et l’islam, trois religions monothéistes à la fois semblables et différentes
 2. L’importance des moments de silence
 3. Carte de membre et frais de salle

Conférence du vendredi 17 janvier, de 9h30 à 11h

1. Le judaïsme, le christianisme et l’islam, trois religions monothéistes à la fois semblables et différentes
Par Richard Nadeau

Historien de profession et politicien d’expérience, Richard Nadeau s’intéresse depuis longtemps aux trois religions monothéistes qui, au cours des siècles, ont entraîné de grands bouleversements à travers le monde. Quels sont les fondements des croyances qui rendent les adeptes de ces trois religions de se voir comme les principaux élus de Dieu ?

Cette conférence nous éclairera sur un monde dont on entend parler depuis notre enfance. Il sera intéressant de prendre connaissance de leurs similarités et de leurs différences.

L’entrée est gratuite pour les membres de la Corpo et de l’ANRFO, et de 6 $ pour les non-membres.

◊◊◊

Forum de discussion du vendredi 10 janvier de 13h30 à 15h

2. L’importance des moments de silence
Ida Bilodeau, modératrice

L’entrée est gratuite pour tous.

◊◊◊

3 .Carte de membre et frais de salle

La Corpo compte sur la collaboration de tous ses membres pour renouveler à temps leur carte de membre et pour payer les frais salle. Ces derniers sont payables en début de saison, mais il se peut que vous ayez payé vos frais de salle pour l’année en septembre. Quant à votre carte de membre, l’échéance est inscrite sur la carte.

Le bureau de la Corpo a fourni aux responsables de chacune des activités une liste des participants avec l’information sur le renouvellement des cartes de membres et des frais de salle à payer. Vous pouvez consulter cette liste au besoin.

Les paiements se font en argent comptant ou par chèque au bureau de la Corpo, pièce 113. Les frais de salle doivent être payés pendant les deux premières semaines en janvier.

◊◊◊

Le message des deux dernières semaines :

Message du 5 janvier

Message du 2 janvier