Tapis de violettes sauvages

La nature a été généreuse en dotant la cour naturelle d’Ida et Gilles Bilodeau d’un tapis de violettes sauvages. Les plantes sont plus courtes cette année à cause des températures froides du début de mai. Les fleurs en ont pas trop souffert.