Le mini-putt s’est refait une beauté, été 2018



Le mini-putt de 18 trous de la Corpo montrait des signes de fatigues. Des bénévoles appuyés par un poseur professionnel de tapis l’ont rénové.

Il y a une quarantaine d’années, un groupe d’ainés de la jeune Corpo (Corporation des ainés de la Cabane en bois rond, créée en 1975) construisait le premier mini-putt de 18 trous sur les terrains de la Cabane en bois rond, un travail d’envergure qui nécessitait beaucoup de créativité et la générosité d’une main d’œuvre bénévole.

Le terrain proposé par les créateurs de la Cabane convenait parfaitement : il donne sur le parc de la Gatineau et allait devenir voisin d’une douzaine d’allées de pétanque, puis, plus tard, de deux jeux de palet. Après un été de travail acharné, l’inauguration du mini-putt marqua le début d’années répétées d’une constante popularité. Le mini-putt de la Corpo est aujourd’hui fréquenté par une centaine de joueurs qui viennent semaine après semaine mesurer leurs prouesses à celles d’autres joueurs aguerris, le tout avec le sourire aux lèvres.
Au tournant des années 2000, le premier tapis montrait des signes de grande fatigue, un problème que des équipes de bénévoles ainés se chargèrent de régler promptement et avec une grande efficacité.

En 2017, les bénévoles constataient que l’état des jeux demandaient qu’on répare les bandes et qu’on remplace les tapis pour la saison suivante. Grâce à une subvention de Nouveaux Horizons de Services Canada, le projet de restauration a pu prendre rapidement forme. Il fallait mettre tout en place pour le retour au jeu le plus tôt possible. La pluie n’a pas souvent troublé les plans, mais les canicules de juillet 2018 se sont pointées pour rendre le travail épuisant. Incapable de contrôler le soleil ardent de l’après-midi, Daniel, le poseur de tapis, a réorganisé son horaire et on le verra au travail dès 6 h chaque matin.

Ce projet de restauration des bandes et de remplacement des tapis était une entreprise majeure. Il a été réalisé avec succès grâce à l’aide apportée par quelques membres particulièrement actifs sur le chantier ou à la table de planification: François Allen, Michel Beauparlant, Gilles Bilodeau, Lucien Brisson, Richard Groulx, Sylvie et Henri Lacroix, André Lapierre, Michel Martineau, Guy et Jean-Marie Rondeau et Mona Seguin.

L’expertise professionnelle offerte par Quadécor a aussi grandement contribué au succès de notre projet de restauration.

Encore un projet audacieux qui prouve que lorsque des retraités se retroussent les manches, ils peuvent faire de grandes choses. De plus, avec des retraités bénévoles de qualité comme ceux de la Corpo, l’efficacité et la qualité du travail étaient assurées.

Le retour au jeu a pu se faire dès le 1er aout 2018, pour le plus grand plaisir de tous les joueurs.