Bastien, un beau labrador

Bonjour à tous,

Je vous présente Bastien! Un beau labrador brun chocolat, âgé de 8 ans.

Bastien est un chien enjoué, toujours content de nous voir, sans malice aucune. Il est très intelligent. À son arrivée dans notre foyer, à l’âge de deux mois, ça lui a pris seulement deux jours pour apprendre à sonner la cloche, pendue à la porte, pour aller faire ses besoins à l’extérieur. Il apprend vite, tu lui montres une fois et c’est fait, il a enregistré. Quand il rentre de l’extérieur, surtout l’hiver, il sait demeurer sur le tapis d’entrée pour sécher ses pattes et il ne bouge pas tant qu’on ne lui donne pas le OK. Bien sûr, il est récompensé : une croûte de pain séchée (moins engraissant). Il m’apporte son ballon quand il désire une traite de biscuits. Celui-ci est muni d’un trou dans lequel je glisse ses miettes de biscuits. Bastien a appris à rouler son ballon avec son museau pour faire tomber les miettes, ou bien, il le lance avec sa gueule et le fait rouler.

Il aime courir après sa balle et me la rapporter, sauf, si après deux lancers la traite ne suit pas, je ne reçois plus de balle! Le matin, il m’attend assis au bout du corridor. Dès qu’il entend du mouvement dans la chambre, il se redresse la tête et se branle la queue aux aguets de me voir apparaître dans le cadre de porte. À mon arrivée, il se roule par terre pour recevoir ses caresses et il s’enligne vers la cuisine pour son déjeuner.

À 5 h tapant, il vient me trouver et me fixe du regard jusqu’à ce que je lui demande : ” Qu’est-ce que tu veux, Bastien? ” Il s’élance alors vers la cuisine, s’assoit, et attend que je verse sa glucosamine dans son manger avant de s’approcher.

À chaque semaine, je m’assois sur son coussin et lui dis “ Viens. Maman va faire ta toilette.” Il s’allonge alors, collé près de moi, et se laisse nettoyer les oreilles, brosser, couper les griffes. Il aime se faire brosser les dents : la pâte à dents est à saveur de beurre d’arachides. Miam, Miam…

Il n’est malheureusement pas un chien de garde. Premièrement, il ne jappe pas, et il aime trop la compagnie d’humains. Il me suit partout. Quand je fais mes exercices, Bastien se couche à peine à deux pouces de mes talons. Il adore ses marches. Il accourt, sa laisse dans la gueule, jusqu’à la rue et m’attend.

Bastien est de bonne compagnie, toujours prêt à jouer, aller marcher, se laisser flatter dans mes moments sombres. C’est un amour de chien!!

Lucie Richard